Vérité et synthèse – La fin des impostures

25,00

Attaché à sa communauté le juif est inassimilable. Le génie du peuple juif est d’avoir présenté le problème juif sous son seul aspect religieux. Selon le juif, il y aurait des Français de confession juive, tout comme il y a des Français de religion catholique. De nombreux goyim (étrangers au peuple juif) sont tombés dans ce piège. Monseigneur Lustiger incarne l’exemple type du juif de religion catholique. Tout d’abord les sémites ne sont pas d’origine européenne, ils sont ethniquement proches de l’arabe, pas du gaulois. Ensuite le juif appartient d’abord au peuple d’Israël, c’est sa communauté nationale. Enfin le judaïsme entérine religieusement le plus vieux racisme que la terre ait jamais porté. Seul le peuple élu appartient à l’essence même de dieu, les autres hommes sont assimilés à des animaux. Pas de prosélytisme chez les rabbins, convertir des animaux au judaïsme est inutile. Preuve de sa félonie, le juif se dit Français d’origine roumaine (François Copé, Pierre Moscovici), Français d’origine hongroise (Nicolas Sarkozy), Français d’origine luxembourgeoise (Stéphane Bern), Français d’origine espagnole (David Pujadas)… Quand il ne se dit pas Français, le juif se dit Européen, Corse, Breton … Citoyen du monde. Mais jamais, oh combien jamais il ne se dit juif.

Share with friends!
Détails sur le produit

Broché: 320 pages
Editeur : Omnia Veritas Ltd (31 décembre 2017)
Langue : Français
ISBN-10: 191141710X
ISBN-13: 978-1911417101
Dimensions du produit: 14 x 1,7 x 21,6 cm

Scroll Up