Métaphysique de la guerre & La doctrine aryenne du combat et de la victoire

20,00

Selon la conception d’un critique réputé de la civilisation, le déclin de l’Occident est clairement reconnaissable à deux caractéristiques principales: en premier lieu, le développement pathologique de tout ce qui est activisme; en second lieu, le mépris des valeurs de la connaissance intérieure et de la contemplation. Le principe général, auquel il serait possible d’en appeler pour justifier la guerre sur le plan de l’humain, c’est ”l’héroïsme”. La guerre – dit-on – offre à l’homme l’occasion de réveiller le héros qui sommeille en lui. Elle casse la routine de la vie commode, et, à travers les épreuves les plus dures, favorise une connaissance transfigurante de la vie en fonction de la mort. L’instant où l’individu doit se comporter en héros, fut-il le dernier de sa vie terrestre, pèse, infiniment plus dans la balance que toute sa vie vécue monotonement dans l’agitation des villes.

C’est ce qui compense, en termes spirituels, les aspects négatifs et destructifs de la guerre que le matérialisme pacifiste met, unilatéralement et tendancieusement, en évidence. La guerre, en posant et faisant réaliser la relativité de la vie humaine, en posant et faisant aussi réaliser le droit d’un « plus que la vie », a toujours une valeur anti-matérialiste et spirituelle.

Share with friends!
Détails sur le produit

Broché : 126 pages
Éditeur : Omnia Veritas Ltd (3 juin 2020)
Langue : Français
ISBN-10 : 1913057860
ISBN-13 : 978-1913057862
Dimensions du produit : 14 x 0,7 x 21,6 cm

Scroll Up