seconde guerre mondiale

Showing all 15 results

  • L’ordre SS – Éthique & Idéologie

    35,00
    - +
    Add to cart

    Lorsqu’on examine d’un œil critique le déroulement et la conclusion de la guerre en 1945, on constate l’aboutissement d’un long processus commencé avec l’apparition des religions bibliques, à savoir que la morale et la notion de péché ont remplacé le sens de l’honneur et la politique. L’adversaire digne de respect s’est mué en un ennemi absolu porteur de tous les vices s’opposant à la « civilisation » et devant être à tout prix converti ou éliminé. Après les guerres de religion, la chasse aux hérétiques et aux sorcières, apparurent les guerres impérialistes, de colonisation des missionnaires religieux. À présent, une guerre planétaire opposait non seulement des peuples, mais plusieurs conceptions… Read More

  • Écrits révisionnistes I – 1974-1983

    30,00
    - +
    Add to cart

    Le révisionnisme est une affaire de méthode et non une idéologie. Il préconise, pour toute recherche, le retour au point de départ, l’examen suivi du réexamen, la relecture et la réécriture, l’évaluation suivie de la réévaluation, la réorientation, la révision, la refonte ; il est, en esprit, le contraire de l’idéologie. Il ne nie pas mais il vise à affirmer avec plus d’exactitude. Les révisionnistes ne sont pas des « négateurs » ou des « négationnistes » ; ils s’efforcent de chercher et de trouver là où, paraît-il, il n’y avait plus rien à chercher ni à trouver. Le révisionnisme peut s’exercer en cent activités de la vie courante et en cent domaines de la recherche… Read More

  • Écrits révisionnistes II – 1984-1989

    28,00
    - +
    Add to cart

    Depuis quelques mois il se manifeste dans les journaux, à la radio et à la télévision une véritable fièvre d’antinazisme. On croirait que les nazis sont de retour. Je suppose que le grand public assiste à ce phénomène avec une perplexité croissante. Peut-être pense-t-il que cette fièvre est due à l’approche du quarantième anniversaire du 8 mai 1945, date de la capitulation sans condition du IIIe Reich. Si le grand public pense vraiment cela, il se trompe. Cette effervescence ne va pas retomber après le 8 mai, ni même à la fin de 1985. Au contraire, elle va s’accroître. Son vrai motif n’a rien à voir avec ce qu’il s’est… Read More

  • Écrits révisionnistes III – 1990-1992

    30,00
    - +
    Add to cart

    Ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Faurisson » a commencé le 16 novembre 1978 avec la parution d’un article dans Le Matin de Paris. Je savais depuis plusieurs années que, le jour où la presse rendrait publiques mes opinions révisionnistes, j’affronterais une tempête. Par sa nature même, le révisionnisme ne peut que troubler l’ordre public ; là où règnent les certitudes tranquilles, l’esprit de libre examen est un intrus et il fait scandale. La première tâche des tribunaux est moins de défendre la justice que de préserver l’ordre public. La vérité, au sens où j’entends ce mot (c’est-à-dire : ce qui est vérifiable), n’intéresse les magistrats que si elle ne provoque pas un trouble… Read More

  • Écrits révisionnistes IV – 1993 -1998

    30,00
    - +
    Add to cart

    La question de l’existence ou de la non-existence des chambres à gaz nazies est d’une considérable importance historique. Si elles ont existé, ces chambres à gaz nous apportent la preuve que les Allemands ont entrepris l’extermination physique des juifs ; en revanche, si elles n’ont pas existé, nous n’avons plus aucune preuve de cette entreprise d’extermination. Pierre Vidal-Naquet ne s’y est pas trompé. Aux personnes tentées de renoncer à l’argument des chambres à gaz il a répliqué qu’abandonner les chambres à gaz, « c’est là capituler en rase campagne ». On ne peut que lui donner raison. Les chambres à gaz ne sont pas un point de détail de l’histoire de la seconde guerre… Read More

  • 36b77c_07050b11d9e345a08022b06f96244efc~mv2.png

    Le mensonge d’Ulysse & Ulysse trahi par les siens

    28,00
    - +
    Add to cart

    Les deux parties de cet ouvrage ont déjà été publiées, mais séparément, — la première, ou l’expérience vécue (Passage de la Ligne), en 1949, — la seconde, ou l’expérience des autres (Le Mensonge d’Ulysse, proprement dit), en 1950, dans la forme d’une étude critique de la littérature concentrationnaire : j’avais pensé que, sur un sujet aussi délicat, il convenait d’administrer la vérité à petites doses. C’est de cette disposition d’esprit que d’aucuns ont tenté de profiter pour jeter la suspicion sur mes intentions : si Le Passage de la Ligne généralement accueilli avec sympathie, ne provoqua que des grincements de dents sourds et sans conclusion, d’un certain côté, Le Mensonge d’Ulysse fut en effet… Read More

  • 36b77c_bcac64a1282e4949a4c515ef42fcbbd7~mv2.png

    Le drame des Juifs européens & Les responsables de la Deuxième Guerre mondiale

    28,00
    - +
    Add to cart

    L’auteur de cet ouvrage a été un résistant de la première heure. Avec Georges Bidault et deux autres grands honnêtes hommes, le regretté Henri Ribière qui fut Secrétaire de l’Office national des Anciens Combattants et l’humble, mais courageux et trop oublié commandant Lierre, il fut un des fondateurs du Mouvement Libération-Nord. À ce titre, il fut arrêté par la Gestapo en 1943, déporté dans les camps de concentration allemands où il passa dix-neuf mois. Il en est revenu invalide de guerre à 100% plus cinq degrés, dans l’impossibilité de reprendre son poste dans l’enseignement. Titulaire de la médaille de vermeil de la Reconnaissance française et de la médaille de la Résistance.… Read More

  • 36b77c_db601e4f4c2140c99b7b23c93885e133~mv2.png

    Le discours de la dernière chance & Le véritable procès Eichmann

    28,00
    - +
    Add to cart

    La première évidence qui surgira de ces travaux, c’est que la Civilisation, une dans sa conception, est cependant multiple et très diverse dans ses formes simultanées ou successives et que chacune d’entre elles, peut-être dans un instinctif et secret espoir de renaître ailleurs et à son gré, se résigne à mourir à l’endroit où elle est née, par refus de se transformer, c’est-à-dire de se plier aux exigences conjuguées de la nature et du progrès. La seconde, c’est que, des hordes aux empires, pour autant qu’elle se soit nuancée ou diversifiée, il y a deux domaines, au moins, dans lesquels la civilisation est restée rigoureusement semblable à elle-même : la… Read More

  • 36b77c_51acc388304b4d868ee08622651a22d5~mv2.png

    Les décombres

    28,00
    - +
    Add to cart

    La France est couverte de ruines, ruines des choses, ruines des dogmes, ruines des institutions. Elles ne sont point l’œuvre d’un cataclysme unique et fortuit. Ce livre est la chronique du long glissement, des écroulements successifs qui ont accumulé ces énormes tas de décombres. La France est gravement malade, de lésions profondes et purulentes. Ceux qui cherchent à les dissimuler, pour quelque raison que ce soit, sont des criminels. Je ne veux pas voir déposer la France entre quatre planches. Si elle était condamnée, ce serait alors que l’on pourrait la bercer, lui parler de mirages, lui cueillir des couronnes. Je me refuse, quant à moi, à croire qu’elle soit incurable. Mais pour la… Read More

  • 36b77c_8e6df22db2f14381998e2bbbfbaf1ba3~mv2.png

    Dialogues de “vaincus”: à la prison de Clairvaux

    25,00
    - +
    Add to cart

    Cousteau – Tu ne vas pas me dire que tu as des regrets ! Rebatet – Non ! Je ne regrette rien. Je me dis simplement ceci : j’ai eu raison de vitupérer les fuyards, les taupes bourgeoises, tous ceux qui se sont tapis chez eux à l’heure des coups durs, je suis satisfait de ne pas être de leur espèce. Mais sur un plan supérieur, j’ai dit « non » à la société à l’âge de vingt ans. L’idéal de la fermeté, de la virilité même, n’aurait-ce pas été de résister mordicus aux poussées de fureur, d’enthousiasme, de dégoût qui ont fait de nous les partisans d’une foi politique ? Cousteau… Read More

  • 36b77c_bc68aee96b594d79aeacd95d55979567~mv2.png

    Mon testament politique et privé

    20,00
    - +
    Add to cart

    Un peuple qui veut prospérer doit rester lié à sa terre. Un homme ne doit jamais perdre contact avec le sol sur lequel il a eu le privilège de naître. Il ne doit s’en éloigner que temporairement et toujours avec l’idée d’y revenir. Les Anglais, qui furent par nécessité des colonisateurs et qui furent de grands colonisateurs, se sont généralement conformés à cette règle. De toute façon, j’estime important pour des continentaux de ne s’étendre qu’à la condition que soit assurée la continuité du sol entre le pays conquérant et les régions conquises. Ce besoin d’être enraciné est propre aux continentaux surtout, et je pense qu’il constitue une vérité pour… Read More

  • 36b77c_33312d19145843a5b13e85000a20ba69~mv2.png

    L’âge de Caïn

    25,00
    - +
    Add to cart

    Ce livre n’est pas un roman. Je ne fais qu’y conter des événements dont j’ai été le témoin, bien malgré moi. Sans rien cacher, sans rien changer, sans rien forcer. Les circonstances sont donc des circonstances réelles. Les hommes sont des hommes réels, hélas !… Leurs actes sont bien les actes que réellement ils ont commis, comme réellement ils les ont commis. Et je donne les vrais noms, ou, à défaut, les surnoms qu’officiellement ces hommes se donnaient, pour cacher leurs noms… Le lecteur m’excusera seulement de n’avoir pas donné mon vrai nom, à moi.

  • 36b77c_95eb47e7df7f4ed28ed59b0e813c8f46~mv2.png

    Nuremberg

    23,00
    - +
    Add to cart

    Je ne prends pas la défense de l’Allemagne. Je prends la défense de la vérité. Je ne sais si la vérité existe et même beaucoup de gens font des raisonnements pour me prouver qu’elle n’existe pas. Mais je sais que le mensonge existe, je sais que la déformation systématique des faits existe. Nous vivons depuis trois ans sur une falsification de l’histoire. Cette falsification est adroite : elle entraîne les imaginations, puis elle s’appuie sur la conspiration des imaginations. On a commencé par dire : voilà tout ce que vous avez souffert, puis on dit : souvenez-vous de ce que vous avez souffert. On a même inventé une philosophie de… Read More

  • 36b77c_cc41650c9d694e198617ffaa92c319f0.png

    Mon Combat – Mein Kampf

    30,00
    - +
    Add to cart

    Une heureuse prédestination m’a fait naître à Braunau-am-Inn, bourgade située précisément à la frontière de ces deux États allemands dont la nouvelle fusion nous apparaît comme la tâche essentielle de notre vie, à poursuivre par tous les moyens. L’Autriche allemande doit revenir à la grande patrie allemande et ceci, non pas en vertu de quelconques raisons économiques. Non, non : même si cette fusion, économiquement parlant, est indifférente ou même nuisible, elle doit avoir lieu quand même. Le même sang appartient à un même empire. Le peuple allemand n’aura aucun droit à une activité politique coloniale tant qu’il n’aura pu réunir ses propres fils en un même État. Lorsque le… Read More

  • 36b77c_3012d71136e94fcba07fbfb21b0ab366.png

    Hitler en Argentine

    25,00
    - +
    Add to cart

    Dans cet ouvrage, nous examinons ce qui est probablement le plus grand mystère du 20ème siècle… Adolf Hitler s’est-il suicidé alors qu’il était retranché dans son bunker, ou pas ? À la fin de la guerre, le monde était anxieux de connaitre le sort des trois dirigeants de l’Axe. En ce qui concerne Hitler, seuls les soviétiques étaient présents et ils avaient de sérieuses lacunes en science et refusèrent de communiquer avec l’Occident. Alors, qu’est-il arrivé à Hitler ? Ce livre vous le dira avec précision.

Scroll Up